7 mars, 2022 alfredo

Comment le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique

Aux défis de la logistique en 2022 s’en est ajouté un nouveau, puissant et triste: le conflit entre la Russie et l’Ukraine. On ne sait pas encore quelles seront les conséquences en termes de vies humaines et d’économie, mais au-delà de la triste réalité pour les habitants de cette région, les secteurs tels que le transport et la logistique seront touchés.

Table des matières

Pour le moment, nous pouvons seulement entrevoir comment le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique et l’importance de ce secteur pour éviter les pénuries de matériaux et de produits en Europe et au-delà.

Le souci évident pour les vies humaines passe avant tout. Mais nous ne pouvons pas manquer de voir comment cette guerre affecte l’économie de nombreux pays. Et comment les moyens de subsistance, les emplois et la production des petites et grandes entreprises sera affectée d’une manière ou d’une autre dans d’autres parties du monde.
Comment le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique

Comment le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique.

Le grenier à blé et le garde-manger de l’Europe, en guerre.

Le 18 février dernier, VALL avait déjà souligné les risques de la géopolitique et la menace de guerre pour le secteur agroalimentaire. Malheureusement, l’un des conflits les plus redoutés a éclaté au moment même où l’espoir de ne pas le voir éclater semblait pourtant bien présent.

Ces jours-ci, on parle beaucoup de l’Ukraine comme du grenier de l’Europe. La vérité est qu’il y a beaucoup de pays d’Europe et d’ailleurs qui importent des aliments d’Ukraine.

Quelques exemples? L’Égypte et la Turquie importent 70 % de leur blé de Russie et d’Ukraine. La Chine est le principal importateur de maïs russe. 42,2% des importations de céréales de l’Espagne proviennent d’Ukraine.

Si l’on ne tient compte que de quelques-uns des nombreux produits qu’elle exporte vers le Royaume-Uni, les pays de l’UE et d’autres parties du monde, l’Ukraine est: 

  • le quatrième exportateur mondial de maïs
  • quatrième exportateur de grandes pommes de terre
  • cinquième exportateur de seigle
  • huitième exportateur de blé
  • le neuvième exportateur d’œufs de poule.

Dans cette situation, le risque de pénurie est évident. La logistique doit être préparée pour stocker les aliments en toute sécurité. Et pour les changements des voies de transport entre les différents partenaires commerciaux dans les différents pays.

Fermeture des ports ukrainiens

Les ports ukrainiens ont connu une activité logistique intense jusqu’à leur fermeture il y a quelques jours. L’importation et l’exportation d’aliments, de métaux, de puces électroniques et d’autres produits ont été stoppées net. On ne sait pas quand ils rouvriront, mais les experts disent que cela pourrait prendre des mois ou même des années.

Le flux de marchandises qui les traversait auparavant s’est arrêté. Et il doit trouver d’autres moyens de pouvoir se déplacer et ne pas subir de pertes dans leurs ports d’attache ou en haute mer.
ALUSPACE Bâtiments industriels démontables en aluminium

Le veto sur la Russie.

Le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique de plusieurs manières. Le veto de l’Occident sur la Russie signifie également des changements radicaux dans les importations et les exportations en provenance ou à destination de ce pays.

Et le fait que la Chine ait accepté de devenir le partenaire privilégié de la Russie ajoute un autre changement au compliqué tableau logistique face à ce conflit armé.

Le risque de débordement du conflit.

Dès le deuxième jour de la guerre, les dirigeants russes ont menacé des pays comme la Finlande et la Suède. En Moldavie, des milliers de familles craignent la propagation du conflit et se préparent au cas où elles devraient devenir des réfugiés. Les pays comme la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie se préparent à accueillir des centaines de milliers de personnes fuyant la guerre et ayant besoin de tout. Les pays voisins, comme la Turquie, craignent que leurs ports soient également affectés d’une manière ou d’une autre.

La logistique ne peut pas prendre de décisions à long terme. Il doit être prêt à improviser aussi souvent que possible pour répondre aux besoins des citoyens et des entreprises en Europe et au-delà.
Comment le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique

D’autres retombées sur la façon dont le conflit Russie-Ukraine affecte la logistique et le transport:

Mais l’impact du conflit russo-ukrainien sur la logistique et le transport ne s’arrête pas là.

  • Le besoin de nouvelles routes maritimes, aériennes et routières. Tant pour éviter les zones de conflit que pour permettre l’importation et l’exportation de denrées alimentaires, de matières premières et d’autres produits entre les marchés qui remplacent les produits actuels à risque.
  • Il existe un besoin humanitaire de fourniture de nourriture et d’autres biens aux zones qui accueillent des dizaines de milliers de personnes déplacées. En trois jours de guerre, la Pologne avait déjà reçu 100 000 réfugiés ukrainiens. Les points et les itinéraires de stockage et de transport devront tenir compte des besoins liés à cette augmentation de la population.
  • La recherche de nouveaux marchés d’importation et d’exportation, a besoin d’infrastructures en divers points qui ne peuvent attendre des mois pour être construites. Des solutions immédiates sont nécessaires pour commencer à fonctionner le plus rapidement possible.
  • La hausse des prix des carburants et de l’énergie est un autre facteur du conflit Russie Ukraine qui affecte la logistique et le transport. Si l’augmentation des coûts de transport était déjà une réalité, la situation actuelle de la guerre ne fait qu’exacerber cette situation.
  • Le besoin d’éviter les pénuries dans des secteurs aussi divers que l’alimentation et le métal signifie que les besoins de stockage des matières premières est de plus en plus important.
  • L’impossibilité d’exporter vers la Russie et l’Ukraine se traduit par un besoin accru de stockage dans les entreprises qui approvisionnent ces marchés.
  • L’industrie de guerre, une quantité inconnue qui peut également modifier ses besoins en matière de logistique et de transport.

Ce ne sont là que quelques-uns des facteurs du conflit entre la Russie et l’Ukraine qui ont une incidence sur la logistique et le transport et qui doivent être traités le plus rapidement possible. En tant que fournisseur de solutions d’entreposage avec les entrepôts démontables, VALL fera tout ce qui est en son pouvoir pour minimiser la difficulté de surmonter ces défis.

Roger vall sales manager